En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Événements  Jour de l’Indépendance en Indonésie : 17 août, fierté nationale
17/08/201400:00 TV5MONDE
La proclamation de l’indépendance indonésienne – Proklamasi Kemerdekaan Indonesia – a été déclarée le vendredi 17 Août 1945. Aujourd’hui (à l’heure indonésienne), l’Indonésie célèbre son 68ème anniversaire du Jour de l’Indépendance.
 
Petit historique de l’Indépendance de la République d’Indonésie
 
Le jour de l’Indépendance correspond en fait au début de la mission diplomatique et armé de la résistance nationale indonésienne, en luttant contre les forces des Pays-Bas – colons depuis le 17ème siècle ! – et non la reconnaissance officielle de l’indépendance de l’Indonésie qui elle est intervenue en décembre 1949 (reconnaissance internationale). Ce n’est qu’en 2005 que les Pays-Bas ont déclaré qu’ils avaient décidé d’accepter la date du 17 Août 1945 comme date de l’indépendance indonésienne.
 
Soixante-huit ans, c’est assez vieux pour un être humain. À cet âge-là, un français a déjà pris sa retraite et profite avec un peu de chance de sa vieillesse. Toutefois, 68 ans pour un pays, ce n’est pas vieux. À cet âge-là, un pays est encore en développement, en croissance, comme l’Indonésie, notre pays bien-aimé. Il y a presque six décennies, Soekarno alias Bung Karno et Hatta (le futur premier vice-president) déclaraient l’indépendance. Ils affranchissaient l’Indonésie de la colonisation et offrait la liberté à tous les Indonésiens.
 


Un pays en rouge et blanc !
 
Les célébrations patriotiques commencent des semaines avant le 17 Août. Les immeubles, les bureaux, partout en ville affichent de grandes bannières et dessins éclairés, les clôtures autour du palais présidentiel et des bureaux gouvernementaux sont drapés de rouge et blanc. Les centres commerciaux sont aussi décorés en rouge et blanc et vendent tout un tas de goodies liées à l’Indépendance.
 
Beaucoup d’argent est dépensé pour créer des décorations lumineuses rouges et blancs unique tout le long des Jalan Thamrin et Jalan Sudirman à Jakarta. Toute la ville se teinte donc de rouge et blanc et affiche « Dirgahayu RI » – « Vive l’Indonésie ! » partout.
 
Le jour J, on assiste avec le plus grand respect au hissage du drapeau de la République. L’armée porte sa plus belle tenue de cérémonie et un grand défilé est organisé.

Pengibaranbenderasangmerahputih©EPA


Dans les familles, les femmes rivalisent pour préparer la plus grande krupuk (chips aux crevettes) ou le meilleur nasi tumpeng.

big krupuk

Apres le grand jour, on a droit au défilé des chars et de la flotte indonésienne ainsi qu’à la Rose Parade – le summum du design floral ! – où des dizaines de milliers d’habitants de Jakarta se déplacent pour profiter du spectacle, eux aussi parés de leurs plus beaux habits et accessoires ...

Panjat Pinang, une tradition controversée
 
Panjat Pinang est l’une des plus anciennes et populaires traditions d’Indonésie et une façon très originale de célébrer la fête de l’indépendance de l’Indonésie. Chaque année, dans les villes et villages du pays, on coupe le tronc de quelques grands arbres (jusqu’à 10 mètres), on les ponce puis les lubrifie très généreusement. Ensuite, on accroche des lots par valeur croissante à différents niveaux et on invite les jeunes gens à escalader les poteaux pour décrocher leur prix !
 
Les poteaux sont vraiment élevés et très glissants, un grimpeur seul n’a pratiquement aucune chance d’atteindre le sommet par sa seule force. En général, les concurrents préfèrent s’associer et travailler ensemble pour partager au final les récompenses, s’ils réussissent. Habituellement, les prix sont des aliments (fromage, sucre, farine…), du matériel domestique (balais, paniers à linge…) ou encore des vêtements, surtout dans les villages pauvres, tels qu’à Sumatra. Ça n’a l’air de rien pour nous mais pour Indonésiens pauvres, ce sont des articles de luxe. Des villes plus riches proposeront de plus « belles » dotations comme des TV à écran plat, de l’argent, des voitures ou motos (on accroche alors les certificats de propriété).
Panjat Pinang indonesie independance par Hale WistantamaCe sont les colons hollandais qui ont importé ce « jeu », un vrai divertissement pour eux à l’époque de voir ces « indigènes » escalader des poteaux, s’amuser un peu aux dépens de la population locale… mais aujourd’hui, cela fait pleinement partie de la culture indonésienne, chaque fois qu’un événement important a eu lieu (ex : fête nationale, mariage), on installe un poteau de Panjat Pinang. Il y a néanmoins une certaine controverse car si la plupart des indonésiens croient qu’il s’agit d’un défi éducatif qui apprend à travailler dur et ensemble pour atteindre des objectifs, d’autres pensent que Panjat Pinang est une tradition dégradante qui envoie le mauvais message à la jeunesse indonésienne. La question de l’environnement est aussi pointée du doigts car un nombre important de noyers sont abattus pour une célébration totalement hédoniste.
Panjat Pinang en Indonésie
Un billet au jour de l’Indépendance !
 
Avez-vous remarqué le jour de l’Indépendance en Indonésie apparaissait sur les billets de 100000 IDR avec Soekarno et Hatta en tête d’affiche ?

100000 idr indonesian rupiah - billet argent

Source: BaliSolo
TV5MONDE est le réseau mondial de chaînes culturelles en français, offrant une grande variété de films sous-titrés, de séries, de journaux d'information, d'événements sportifs en direct, de documentaires de qualité, de magazines de voyages, de programmes jeunesse ainsi qu'une programmation art de vivre passionnante. Avec 10 chaînes atteignant plus de 265 millions de foyers dans le monde et une programmation localisée sous-titrée en 12 langues, TV5MONDE s'adresse aussi bien aux élites culturelles et d'affaires qu'à la vaste communauté francophone mondiale.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être